No module Published on Offcanvas position

Monde

Mexique

 01st Nov
2,890 / Personne

Présentation

Cultures amérindiennes et espagnoles

 

On aime: 

  • À Teotihuacan, visite d'une taillerie d'obsidienne pour découvrir la confection de bijoux et statues
  • Pour les gourmands, découvertes des spécialités mexicaines les plus exotiques
  • Visite du Musée National d'Antropologie où sont réunis les plus belles oeuvres d'art préhispaniques

0.0/5

(0 Note)

Présentation des visites

Inclus

  • Le transport en autocar de Grand Tourisme ou Prestige de votre ville de départ/Paris aéroport aller-retour
  • L'assistance de notre représentant de l'agence à l'aéroport de PARIS
  • Le transport aérien PARIS / MEXICO - CANCUN / PARIS sur vols réguliers Air France
  • Les taxes internationales d'aéroport
  • Le transport en autocar d'une capacité maximum de 45 places
  • L'hébergement en hôtels 3* normes locales pendant le circuit (centre-ville à MEXICO, OAXACA, SAN CRISTOBAL et MERIDA) sur la base de chambre double
  • L'hébergement à l'hôtel Bluebay Grand Esmeralda 5* pour 3 nuits sur la base de chambre double
  • La pension complète du diner du jour 1 au déjeuner du jour 15 dont : les petits déjeuners américains, un verre de bienvenue à chaque étape, un déjeuner sur les barques de Xochimilco, un diner de spécialités mexicaines, un déjeuner buffet à base de nombreuses spécialités mexicaines à TEOTIHUACAN, un diner « brasero », un déjeuner de poisson à Agua Azul, un déjeuner de poisson sous une « palapa » sur le Golfe du Mexique, un déjeuner de la spécialité yucatèque : le « pollo pibil », un déjeuner spectacle « Jarana »
  • La formule All Inclusive à CANCUN
  • Les visites prévues au programme : MEXICO (le Zocalo, la Cathédrale Notre-Dame de Guadalupe, le Temple Mayor, le Palais National, le Musée National d'Anthropologie et le site archéologique de Teotihuacan), PUEBLA OAXACA (le site de Monte Alban et l'arbre de Tulé), la promenade en barque dans le Canyon du Sumidéro, SAN CRISTOBAL (son marché et les villages de San Juan de Chamula et Zinacantan), les chutes d'Agua Azul, les sites archéologiques de PALENQUE, d'UXMAL et de CHICHEN ITZA, le spectacle de danses folkloriques de la région du Chiapas, la promenade en calèche à IZAMAL
  • Un guide accompagnateur francophone durant tout le circuit (sauf pendant le balnéaire)
  • Le port des bagages aux aéroports et aux hôtels (1 seul bagage par personne impérativement)
  • Les taxes gouvernementales (hôtels, transports, entrées, guides,.)
  • Le carnet de voyages
  • L'assistance rapatriement médical
  • L'assurance responsabilité civile

Exclus

  • Les dépenses à caractère personnel
  • Les pourboires aux guides (3$ par jour et par personne) et aux chauffeurs (2$ par jour et par personne)
  • Le supplément chambre seule : 575€
  • L'assurance annulation multirisque avec l'extension épidémie : 87€

Itinéraire

Jour 1
  • PARIS / MEXICO Transfert pour l’aéroport de Paris. Assistance aux formalités d’embarquement et décollage du vol à destination de Mexico City. Arrivée et accueil par votre guide francophone après le passage des douanes. Transfert à votre hôtel Metropol (ou similaire) et installation dans vos chambres. Verre de bienvenue. Dîner et nuit à l’hôtel.

Jour 2
  • MEXICO / TEOTIHUACAN / MEXICO Visite de la Basilique Notre Dame de Guadalupe et du site de Teotihuacan Dégustation de Pulque et Tequila Visite d’une taillerie d’Obsidienne Déjeuner buffet de spécialités mexicaines à Teotihuacan Visite du Zocalo : la Cathédrale Métropolitaine, le Palais National et le Templo Mayor Diner de spécialités mexicaines (tacos, quesadillas…) Petit déjeuner américain. Départ pour la visite de la Basilique Notre-Dame de la Guadalupe : la première qui date du 17ème siècle menace d’effondrement, elle a été remplacée par la nouvelle basilique construite en 1976 à l’architecture moderne. La plus importante de l'Amérique Latine elle est un haut lieu de pèlerinage des Catholiques venant de tout le pays... Départ ensuite vers le nord à destination de Teotihuacan. « Teotihuacan » est le nom nahuatl, signifiant « Là où les hommes deviennent des dieux ». Suivant une légende c'est le point de rendez-vous des dieux pour planifier la création de l'humain. Le site fut bâti et abandonné par un peuple inconnu, vers 750 ans av. J-C. Quand les Aztèques découvrirent ces ruines, ils crurent que Teotihuacan avait été bâtie par une race de géants aux temps du premier soleil. Ils la nommèrent donc l’endroit des dieux. Les Aztèques pensèrent que la grande pyramide avait été dédiée au soleil, la plus petite à la lune et que chacune des plates-formes délimitant la vaste vallée enfermaient les tombeaux des dignitaires de ces géants. Visite du site archéologique. Dégustation de Pulque et de Tequila : boissons typiques élaborées à partir de l’agave. Démonstration des différentes utilisations de l’agave. Visite d’une taillerie d’obsidienne : la confection de bijoux et de statue en obsidienne est la spécialité locale. Déjeuner buffet dans un restaurant typique. Ce sera l’occasion de goûter aux spécialités mexicaines (selon menu du jour) telles que la salade de Nopal (cactus), les frijoles (haricots), le guacamole, les tamales (préparation à base de farine de maïs, de viande de porc hachée, de piment, cuite à la vapeur dans des feuilles d’épis de maïs et que l’on assaisonne d’une sauce de chile). Retour vers Mexico. Visite du centre-ville : le Zocalo, ou Place de la Constitution, qui regroupe le Palais National, le Temple Mayor (extérieur uniquement) et la Cathédrale Métropolitaine. Ce n’est qu’en milieu de matinée que le Zocalo s’anime au son des « conheros », inlassables danseurs emplumés disputant leur scène improvisée aux vendeurs ambulants. Téocalli aztèque, Playa Mayor espagnole puis Plaza de la Constitucion, ce lieu a maintes fois changé d’apparences depuis le 14e siècle, sans jamais cesser de rassembler les pouvoirs publics et religieux. De son évolution, l’empreinte coloniale reste encore la plus forte. Le prestigieux Palais National a subi maintes transformations. Incendié en 1624, détruit à nouveau par une foule affamée, le nouveau palais du 17ième siècle perdra son aspect de forteresse et sera rehaussé d’un étage en 1924. Sur le fronton de la porte principale, au-dessus du balcon présidentiel deux guerriers aztèques symbolisent le métissage mexicain. Des fresques de Diego Rivera décorent somptueusement la galerie supérieure de la cour principale. Le Temple Mayor est le vestige du plus grand lieu aztèque. C'est en 1977, à l'occasion de travaux, que l'on mit au jour accidentellement ce grand temple, dernier vestige de la cité religieuse de la "Grande Tenochtitlan". La pyramide actuellement visible supportait deux temples, l'un dédié au dieu de la pluie, Tlaloc, l'autre au dieu de la guerre et du soleil, Huitzilopochtli. Mais surtout les fouilles permirent de dégager de nombreux objets : bijoux, armes, statuettes, objets usuels. Passage par la place Garibaldi, lieu de rendez-vous des célèbres « Mariachis ». Dîner de spécialités mexicaines : « tacos y quesadillas ». Dans la cuisine mexicaine, tout commence par la tortilla, crêpe mexicaine qui se prépare à base soit de blé soit de maïs. On la garnit de différentes garnitures et on la présente de diverses façons soit pour les manger à table, soit pour les manger dans la rue, sur le pouce comme un sandwich. Tacos : tortilla souple à base de farine de maïs, garnie de poisson, viande et/ou légumes. Le célèbre tacos al pastor contient un genre de kebab de porc. Quesadilla : tortilla garnie de fromage fondant, généralement d'Oaxaca et de légumes ou viande. Elle se présente sous forme de demi-lune et reste souple. Mais elle peut être également frite. Nuit à l’hôtel.

Jour 3
  • MEXICO / PUEBLA Visite du Musée National d’Anthropologie Déjeuner de « poulet mixiote » sur les barques de Xochimilco Tour d’orientation de la ville coloniale de Puebla Petit déjeuner américain. Départ pour la visite du Musée National d’Anthropologie où se trouvent réunies les plus belles œuvres d'art préhispaniques. C'est l'un des plus magnifiques musées du monde. Remarquable réussite architecturale de Pedro Ramirez Vasquez, c'est un immense édifice avec une cour centrale à demi couverte d'une coupole parapluie sculptée. Les différentes salles se répartissent autour de la cour selon un ordre chronologique : Introduction à l'Anthropologie, Méso-Amérique, Origines, Préclassique, Teotihuacan, Toltèques ; au centre la salle Méxica où l'on admirera le Calendrier Aztèque ou "Pierre du soleil", ce gigantesque monolithe de basalte de 3,35 m de diamètre et pesant 25 tonnes, et la statue de Coatlicue, admirable déesse de la terre vêtue d'une jupe de serpent. Déjeuner sur les barques de Xochimilco où vous pourrez déguster les mixiotes (viande cuite dans une feuille d'agave). Xochimilco signifie «le lieu où poussent les fleurs» en Nahuatl (la langue des Aztèques d’où viennent beaucoup de noms et de mots mexicains). Au temps où Mexico était bâtie sur un lac (avant l’arrivée des Espagnols), c’est ici que les Aztèques cultivaient l’essentiel de leur nourriture. Aujourd’hui Xochimilco est un quartier composé de canaux d’eau douce où circulent des « trajineras » (des barques à fond plat). Départ pour Puebla (2 heures de route environ). La zone urbaine dépassée, la route pénètre une magnifique région montagneuse, puis descend vers la large vallée de Puebla. Coloniale et provinciale, Puebla est restée l’une des villes les plus espagnoles du Mexique central. Visite de l’église Santo Domingo dont la Chapelle du Rosario est un véritable chef d’œuvre du baroque mexicain. Il n'y a pas un mètre carré sans ornement, végétaux, effigies de saints, anges, musiciens, apôtres, qui sont de toutes les couleurs. Promenade pour découvrir la ville coloniale et ses « azulejos ». Installation à l’hôtel Posada San Pedro (ou similaire). Dîner et nuit à l’hôtel.

Jour 4
  • PUEBLA / OAXACA Visite de la ville coloniale de Puebla Petit-déjeuner américain. Visite à pied du centre-ville où vous pourrez entre autre voir les extérieurs de la Bibliothèque Palafoxiana (la plus ancienne d'Amérique), la Casa del Dean (Maison du Doyen), la Casa de los Muñecos (maison des bonshommes) et la Casa del Alfeñique (maison du sucre d’orge) dont le surnom datant du 18ème fait honneur à l’une des spécialités de la ville. Temps libre sur le marché d’artisanat "El Parian" où les petite échoppes alignées croulent sous les « talaveras » multicolores. Enfin, petit détour vers la Plazuela de los Sapos (placette des crapauds) où se sont installés des antiquaires il y a une vingtaine d'années, et le soir, les nombreux bars, cafés et restaurants y font régner une ambiance familiale et décontractée. Déjeuner. Départ pour Oaxaca par une très belle route parsemée de petits villages typiques et de cactus géants. Située à 1545 m d’altitude, OAXACA est restée une ville provinciale dans une vallée entourée de montagnes arides et où règne toute l’année un climat doux et agréable. Installation à l’hôtel Hacienda La Noria (ou similaire). Dîner et nuit à l’hôtel.

Jour 5
  • OAXACA Arrêt dans une fabrique de poterie noire et visite du site de Monte Alban Déjeuner de spécialités Oaxaquenas Visite d’Oaxaca incluant le marché typique d’artisanat Visite d’une fabrique de chocolat et dégustation de Mezcal Petit déjeuner américain. Visite du site de Monte Alban, situé à 2000 mètres d’altitude sur un plateau venté. Au sommet, la cité de Monte Alban, remarquable d’austérité, ressemble à un gigantesque « vaisseau spatial » d’un autre âge, posé entre ciel et terre. La cité a fait l’objet d’une activité intense à partir de 500 av JC, mais sa fondation reste une énigme. On sait que deux civilisations très différentes s’y succédèrent, les Zapotèques au Classique et les Mixtèques au Postclassique. Retour sur Oaxaca en fin de matinée. Déjeuner buffet de spécialités locales. Ce sera l’occasion de goûter au Mole, sauce où s’allient des saveurs sucrées à épicées, largement utilisé dans les plats mexicains, contenant entre 20 et 40 ingrédients dont des graines de piments et de sésame, des fruits secs, des noix et du chocolat. Du poulet et riz accompagnent souvent cette sauce. Arrêt à la fabrique de poterie noire à San Bartolo Coyotepec. Vous découvrirez le travail de la céramique à base d’argile noire (ou barro negro). Découverte à pied du centre-ville d’Oaxaca. Visite du Zocalo avec son spectacle pittoresque de musiciens, le Palacio Del Gobierno de style colonial, qui est le siège du gouvernement, l'église Santo Domingo, sa belle façade baroque abrite la plus belle décoration intérieure que l'on puisse imaginer. Promenade dans les allées du marché d'artisanat, l'un des plus animés et colorés du Mexique. Les indiens des environs apportent les produits de leur industrie : de la poterie noire et verte de San Bartolo Coyotepec aux étranges animaux sculptés sur bois de San Martín Tilcajete, Arrazola et La Unión Tejalapan, en passant par les tapis tissés bariolés de Teotitlán del Valle, la créativité et la vitalité des artistes de l’État ont attiré l’attention des collectionneurs et des marchands d’art de nombreux pays. Visite d’une fabrique de chocolat en cours de route et dégustation de mezcal. Temps libre pour flâner dans les ruelles de la ville. Dîner en ville et nuit à l’hôtel.

Jour 6
  • OAXACA / TEHUANTEPEC Visite de l’arbre de Tulé et arrêt aux artisans de Teotitlan del Valle Petit déjeuner américain. Départ vers la vallée de Tlacolula. Vous admirerez en route l'arbre millénaire à Santa Maria del Tule, l'un des plus grands cyprès du monde. Arrêt ensuite au village de Teotitlan del Valle, à la rencontre des tisserands les plus célèbres du Mexique, dont la tradition remonte à l’époque précolombienne. Les magnifiques tapis de laine sont fabriqués au métier à tisser et teints au colorant naturel. Possibilité si vous vous trouvez ce jour un dimanche de visiter le marché très authentique de Tlacolula. Déjeuner en cours de route. Traversée de la Sierra Madre del Sur et arrivée à Tehuantepec, autrefois grande cité zapotèque grâce à son emplacement stratégique, à l’endroit le plus étroit entre le Pacifique et l’Atlantique. Installation à l’hôtel Calli (ou similaire). Dîner et nuit à l’hôtel.

Jour 7
  • TEHUANTEPEC / SAN CRISTOBAL Promenade dans le Canon de Sumidero à bord de « lanchas » Petit déjeuner américain. Route à travers l’état du Chiapas. Arrivée à Tuxtla en début d’après-midi. Capitale de l'état de Chiapas, Tuxtla Gutierrez se trouve sur le trajet de la Panamericana, dans une belle vallée subtropicale fertile. Continuation vers Chiapa de Corso et déjeuner. Départ ensuite vers le Canyon du Sumidero et promenade en barque « lancha » sur le rio Chiapas (si les conditions météorologiques le permettent). Sur le parcours absolument superbe, les aigrettes tordent leurs cous graciles, dessinent de véritables points d’interrogation sur le bord du fleuve, les singes araignées se balancent au cœur d’une végétation fantomatique agrippée aux parois verticales et les rapaces planent au-dessus de votre tête ; les grottes se succèdent et les cascades abondent. Route vers San Cristobal de las Casas. Située à 2300 m d'altitude dans les montagnes verdoyantes du Chiapas, San Cristobal de las Casas bénéficie d'un climat frais. Fondée en 1528, la ville devint la capitale de l'état du Chiapas de 1824 à 1892. Elle doit son nom au dominicain Bartolomé de Las Casas qui défendit les Indiens contre les excès des colons. Arrivée en fin d’après-midi. Installation à l’hôtel Catedral (ou similaire) situé en plein centre-ville. Diner suivi d’un spectacle de danses folkloriques de la région du Chiapas. Nuit à l’hôtel.

Jour 8
  • SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS Visite du centre historique de San Cristobal de las Casas Visite des villages indiens de San Juan Chamula et de Zinacanta Dégustation de tortillas et de tacos xhez l’habitant Diner typique « brasero » (viandes grillées type pierrade) Petit déjeuner américain. Découverte du centre historique de San Cristobal : visite de la cathédrale, de l'église Santo Domingo comportant une façade impressionnante et de quelques monuments religieux, du Zocalo. Visite du marché : c'est un des plus colorés de tout le pays et une vraie rencontre avec les indiens des Chiapas vendant les produits de leur culture. On distingue les Chamulas à leur longue tunique de laine maintenue à la taille par une ceinture colorée et les Zinacantán à leurs pantalons et tuniques blancs et à leurs chapeaux de paille. Départ en bus vers le petit village de San Juan Chamula et de son église si particulière où les divinités suprêmes sont restées le Soleil et la Lune. Le sanctuaire est rempli de statues de saints parés de colliers, constitués par des morceaux de miroirs. Déjeuner en cours de visite (possibilité de déjeuner chez l’habitant). Arrêt au village de Zinacantan. Ce pittoresque village était l'un des 3 potentats indigènes installés près de la vallée de Jovel à l'arrivée des Espagnols. L'église principale dédiée à Saint Laurent, est une ancienne église dominicaine qui fut l'une des premières fondées dans la région. La toiture est en bois et l'on remarquera de belles colonnes de style corinthien. A Zinacantan, les hommes sont vêtus de rose et arborent des chapeaux aux rubans multicolores. Dégustation de tortillas et de tacos de haricots chez l’habitant. Véritable contact avec la cuisine locale. Fin d’après midi libre à San Cristobal pour vous promener dans les petits marchés indiens et le centre-ville ou pour profiter d’une bière mexicaine. Dîner typique « brasero » et nuit à l’hôtel.

Jour 9
  • SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS / AGUA AZUL / PALENQUE Visite des Cascades d’Agua Azul Déjeuner de poisson au pied des cascades Visite du site de Palenque Petit déjeuner américain matinal. Départ vers Palenque par une très belle route de montagnes aux paysages surprenants qui vous feront passer des forêts de sapins du haut plateau à la forêt tropicale de Palenque. Arrêt baignade aux Cascades de Agua Azul. Les eaux se colorent en bleu turquoise en ruisselant sur des dépôts minéraux pendant la saison sèche. Déjeuner de poisson grillé dans un restaurant au pied des cascades. Continuation vers Palenque (1h de route). Palenque se trouve au Sud du pays vers les régions de Chiapas et de Yucatán, au milieu de la forêt tropicale, et s'étend sur 20 km². Palenque a été l'un des centres cérémoniels les plus importants du premier empire Maya. La zone archéologique se trouve à 150 mètres d'altitude, dans une zone de climat chaud et pluvieux. L'humidité abondante explique l'exubérance de la forêt qui environne le site. La région a été occupé depuis l'an 100 apr. J-C. Visite du site : le plus grand gouverneur qui fût connaître à Palenque son apogée fut Pakal le Grand, avec 68 ans de gouvernement. Il réalisa notamment de nombreux édifices du Palais lui donnant sa configuration quasi-définitive, et surtout il fit construire le Temple des Inscriptions qui renferme sa tombe. La redécouverte de Palenque date de la fin des années 1690 par le frère Ramón de Ordoñez y Aguilar. Miguel Angel Fernandez se consacre, entre 1933 et 1945, aux travaux d'exploration et de reconstruction systématique de Palenque qui se poursuivent encore de nos jours. Seulement 10% de la cité de Palenque est découverte. Le 15 juin 1952, Alberto Ruz Chuillier découvre la tombe du roi Pakal dans le palais des Inscriptions. Installation à l’hôtel Mision Palenque (ou similaire). Avant le dîner, vous participerez au traditionnel jeu de la piñata durant laquelle deux participants aux yeux bandés doivent, à l'aide d'un morceau de bois, taper dans une figurine de papier mâché afin d'en libérer son contenu. Dîner et nuit à l’hôtel.

Jour 10
  • PALENQUE / UXMAL Déjeuner au bord du golfe du Mexique Petit déjeuner américain. Départ vers le Golfe du Mexique. Cette route vous fera quitter peu à peu le paysage forestier et vous amènera à découvrir de grandes plaines inondées où la végétation moins luxuriante apporte néanmoins un signe de proximité du golfe du Mexique. Déjeuner de poisson au bord de l’océan. Temps libre pour une baignade sur la côte mexicaine. Continuation vers Uxmal. Dîner et nuit dans une authentique hacienda : Hacienda Uxmal (ou similaire). Similaires aux grandes plantations du sud des Etats-Unis, les haciendas étaient d’immenses exploitations agricoles vouées aux différentes productions régionales ou à l’élevage. Les propriétaires terriens ont progressivement délaissé la culture du maïs et de la canne à sucre, vers le milieu du 19ème siècle, pour se tourner vers l’agave et le sisal, destiné à la fabrication de fils et cordes, notamment pour l’industrie navale. La concurrence d’autres pays producteurs comme le Brésil, Madagascar ou Manille, en créant des produits finis de meilleure qualité et en modernisant les outils de production et une réforme agraire ont porté le coup de grâce sur les haciendas. Il y avait une centaine de ces grandes haciendas au Yucatán au début du 20ème siècle, il n’en reste plus qu’une dizaine intacte aujourd’hui transformées en hôtel de luxe, en restaurant ou en musée.

Jour 11
  • UXMAL / MERIDA Visite du site maya d’Uxmal Déjeuner de « pollo pibil » - poulet cuit dans la terre à l’étouffée dans des feuilles de banane Visite panoramique de Merida Petit déjeuner américain. Visite du site d’Uxmal. Son plan majestueux, sa spectaculaire atmosphère de jungle et ses pyramides et temples en pierre calcaire rosée font d’Uxmal une des cités antiques les plus pittoresques de la région Puuc, mot qui signifie « collines » en maya yucatèque, car les ruines d’Uxmal se trouvent dans une zone vallonnée. Ce site inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO était une des plus importantes cités mayas du Yucatán, qui a connu son apogée pendant la Période Classique tardive. Le nom Uxmal, « construite trois fois » en maya yucatèque, se réfère à l’édification de la Pyramide du Devin, une construction de forme ovale unique en son genre, plus haute structure du site. Elle a été construite en plusieurs phases et son influence, qui se serait étendue jusqu’au centre du Mexique, se reflète dans son style architectural. L’architecture de style Puuc possède des découpes complexes, des mosaïques aux motifs géométriques taillés dans la pierre et des figures de Chaac, le dieu maya de la pluie. Ces détails peuvent être admirés sur tout le site d’Uxmal mais plus particulièrement dans le Quadrilatère des Nonnes (Cuadrángulo de las Monjas) et sur la façade richement décorée du Palais du Gouverneur (Palacio del Gobernador). Déjeuner de la spécialité yucathèque : le « pollo pibil » (poulet cuit dans la terre à l’étouffée et dans des feuilles de banane). Départ en direction de Merida. Mérida est la capitale de l'Etat du Yucatán. Les mexicains l’appellent aussi, « sœur République du Yucatán», car pendant la colonisation, elle était indépendante vis-à-vis du pouvoir central de la capitale du pays. Mérida laisse une première impression de légèreté, de simplicité et de pureté. La gaieté s’ajoute vite à ce premier tableau de la ville qui semble rythmée par les orchestres « marimba ». La plupart des habitants s’habillent de façon traditionnelle, tout en blanc, ce qui a valu à la ville son surnom de « ville blanche ». C’est la capitale mexicaine du hamac. Il en existe de toutes les formes, toutes les tailles et toutes les couleurs. Vous pourrez aussi choisir votre « Panamá ». Les meilleurs sont fabriqués ici, loin du canal du même nom. Visite panoramique de la ville et du marché artisanal proposant des articles en fibre de sisal (henequén), notamment des hamacs mais aussi des huipils brodés, des bijoux et des tissages. Dîner et nuit à l’hôtel Residencial (ou similaire).

Jour 12
  • MERIDA / CHICHEN ITZA / RIVIERA MAYA Visite d’un cimetière Maya Visite du site de Chichen Itza Déjeuner accompagné des danses folkloriques de la Jarana Séjour à Cancun en formule All inclusive Petit-déjeuner américain. La découverte de la région de Merida ne peut être complète sans une visite de la ville d’Izamal qui possède sans aucun doute la plus belle architecture coloniale de la région. Il faut dire que la cité aligne le long de ses ruelles pavées où l’on circule encore, de façon quotidienne, en calèche à cheval, des maisons peintes en jaune du plus bel effet. Les nombreuses façades aux encorbellements blanchis à la chaux multiplient les arcades et les grilles en fer forgé typiques de l’apport hispanique à l’architecture yucatèque. La ville est dominée par un imposant monastère franciscain construit en 1553 sur la plate-forme d’un temple maya et qui possède le plus grand atrium du Mexique. Route vers Chichen Itza, ancienne villa maya située entre Merida et Valladolid. Déjeuner avec animation folklore Jarana. Départ pour la visite de Chichen Itza, en Maya, Chi veut dire "bouche", Chén veut dire "puits" et Itza est le nom du peuple qui fonda la ville en l'an 534 ap JC. Chichén Itza se trouve au nord de la province de Yucatán à 120 km de Mérida. A partir du Xème siècle, Chichén Itza reprend son rôle de centre religieux et culturel du Yucatán. Les civilisations telles que : les Toltèques ou les Mayas, y vivaient. Des envahisseurs non Mayas, les Itzás, provenant du plateau central et de la côte du golfe, sous le commandement de chefs toltèques apportèrent de nouvelles conceptions religieuses, sociales et artistiques, telles que les cultes astraux, les sacrifices humains, la suprématie des guerriers. Mais le site fut abandonné fin du Xème siècle. Les principaux monuments sont la pyramide de Kukulkán (nommée aussi El Castillo), un jeu de paume et le temple des Jaguars. La juxtaposition des serpents à plumes Toltèques et de divinités Mayas, la figuration de dignitaires Toltèques et Mayas dans les fresques montrent que la greffe des deux civilisations fut admirablement réussie. Route vers la Riviera Maya. Vous allez maintenant atteindre une zone exceptionnelle : la côte caraïbe, avec ses plages sans fin, ses eaux turquoise ourlées de barrières coralliennes. En quelques années, la zone a connu un développement peu commun : à partir d'un long cordon littoral, et selon la volonté délibérée du gouvernement mexicain, est née une impressionnante station balnéaire : Cancun. Dîner en formule all inclusive et nuit à l’hôtel Bluebay Grand Esmeralda sur la RIVIERA MAYA.

Jour 13
  • RIVIERA MAYA Séjour en formule All inclusive Petit-déjeuner américain. Journées libres en formule All Inclusive. Excursions optionnelles disponibles (Isla Mujeres, Xcaret, Tulum etc …) Nuit à l’hôtel.

Jour 14
  • RIVIERA MAYA Séjour en formule All inclusive Petit-déjeuner américain. Journées libres en formule All Inclusive. Excursions optionnelles disponibles (Isla Mujeres, Xcaret, Tulum etc …) Nuit à l’hôtel.

Jour 15
  • PLAYA DEL CARMEN / CANCUN  PARIS Petit-déjeuner américain. Matinée libre pour profiter de la plage (les chambres devront être libérées à midi). Déjeuner à l’hôtel. Transfert à l’aéroport international de Cancun avec votre guide. Assistance aux formalités d'embarquement.

Jour 16
  • Petit déjeuner à bord. Arrivée à PARIS Roissy Charles de Gaulle et retour en autocar vers la ville de départ.